Fuck love?

Salut everybody tout le monde! Aujourd’hui c’est jeudi! C’est bientôt le weekend! Et quel meilleur jour qu’aujourd’hui pour parler amour et sentiments.

Ah l’amour! Cette chose incompréhensible qui nous fait faire n’importe quoi, qui nous rend tout chabala dans nos baskets, mais qui peut aussi nous rendre fous.

Les différents stades d’amour aussi. Le flirt, la relation libre, le grand amour ou les grands amours (Pourquoi y en aurait il qu’un?!), le passionnel, le relationnel.

téléchargement

J’ai connu dans ma jeune vie plusieurs sortes d’amour mais pas encore LE grand amour. Certes j’ai cru l’avoir connu par le passé mais je me rends compte à l’heure d’aujourd’hui que ce n’était qu’une illusion.

Je passerai l’époque ado, cat fight et bisous baveux. Cela n’a pas grand intérêt.

Je commencerai donc avec cette première sensation d’amour pour toujours, Kevin.

Je vivais en Angleterre et travaillais dans le même hôtel que lui. Il était le chef de cuisine écossais et moi la petite serveuse frenchy. J’avais 21 ans quand j’ai rencontré Kevin. Il en avait 38 ( je sais… bel écart). Kevin, grand, brun, carrure de rugbyman, tatoué, beaucoup de charme et une gentillesse à toute épreuve. Moi naïve, un peu fofolle et ayant envie de faire la fête, j’étais facilement attirée par le style bad boy. Ça n’a pas été le coup de foudre tout de suite. Au début on s’amusait juste. Au bout de quelques mois on s’est vite rendu compte que l’on ne jouait plus. Il avait de l’expérience et moi j’étais toute jeune. C’était devenu passionnel. Trop passionnel.

Kevin ce grand dragueur dans l’âme me rendait folle. Notre 1e année ensemble a été des plus chaotiques. J’étais d’une jalousie maladive.  Mais plus on se repoussait plus on s’aimait. Ça peut être insensé pour pas mal de personnes mais ce genre de passion a comme l’effet d’une drogue. On sait que c’est mauvais pour nous mais on ne peut s’empêcher d’y retourner. Mes amies d’ailleurs me mettaient tout le temps en garde contre lui mais je ne les écoutais pas. J’ai perdu beaucoup de mon entourage pendant cette période là…  Jusqu’au jour ou il y a un trop plein. La dispute de trop, celle qui te fait comprendre que tu ne pourras plus en subir une autre et la tu lâches prise. Soit ça passe, soit ça casse. Je me souviens encore de cette dispute comme si c’était hier.

3h du matin , assise au bord de la route en pleurs en attendant qu’une amie vienne me chercher et Kevin qui hurle parce que j’ai décidé de partir et puis cette phrase qui sort de sa bouche  » fuck off Marie, go back to France!« . Partir? Retourner en France? Il m’aurait dit ça 6 mois plus tôt je lui aurais hurlé dessus  « toi retourne en Ecosse! » et je serais restée à lui tenir tête. Mais la plus rien, plus de son. Je suis épuisée, à bout et anéantie par cette phrase. Je monte dans la voiture de mon amie et je pars.Cette nuit la, pour Kevin comme pour moi ce fut le déclic. Il a failli me perdre.

Après cela il n’ y aura plus de dispute, du moins pas pendant un long moment. On était passé du passionnel au relationnel. Kevin et moi sommes restés ensemble presque 8 ans. De belles années ou nous avons vécu ensemble, sommes partis en vacances etc. Nous étions inséparables pendant nos jours de repos. De vrais meilleurs amis.

Bon ça n’a pas toujours été rose tout de même. Il y a eu des périodes très difficiles et très négatives dans notre couple.

Etant issue d’une famille où les couples sont faits pour durer et où l’on met en pratique l’idée que si quelque chose est cassé on le répare j’ai toujours tenu le coup, aspirant à  arriver au couple parfait. Kevin , abandonné à la naissance par ses parents puis baladé de foyer en foyer, n’avait pas la même idée de la vie. Personne ne lui avait inculqué le respect et la valeur d’un couple. Il le dit lui même il a toujours tout ruiné dans sa vie sentimentale. Et en ce mois de février 2014 il a ruiné la nôtre.

Je le connaissais par cœur. Ses magouilles, ses mensonges n’avaient aucun secret pour moi. J’ai su tout de suite qu’il se tramait quelque chose. C’est en fouillant ses mails que j’ai découvert une réservation d’hôtel pour 2 dans un petit village près de son travail. J’ai attendu… J’ai prévenu mes amies, ma mère et j’ai attendu. Le soir de la réservation je l’ai eu sur le fait. Plus moyen de se cacher ou d’esquiver la réalité. C’était terminé.

Alors pourquoi cette fois ci et non les  15000 autres fois ou il m’a trompé?! Parce qu’à ce stade là de notre relation nous avions pris la décision de fonder une famille. Ce fut la goutte d’eau pour moi.

tumblr_nwdb07p0nh1uj6aqko1_500

 

Enfin il y avait d’autres choses aussi qui m’ont aidé à prendre ma décision. Ma vie française me manquait. Cela faisait plusieurs fois que je rentrais en France et que je pleurais quand je devais repartir.  Ma famille, mes amis me manquaient, je voulais me rapprocher de mes parents dont mon papa qui avait un soucis au cœur à cette époque là.  Kevin et sa énième tromperie m’ont finalement libéré.

Alors ça n’a pas été une rupture facile non plus. Parce que être cocu OK mais être cocu avec une fille plus jeune que soit alors ça, bonjour l’ego! J’ai mis plusieurs mois à m’en remettre. Surtout qu’ils se sont mis en couple par la suite, donc pour l’encaisser c’est encore pire. Heureusement, ils sont restés un an ensemble et elle lui a fait la misère! Karma is a bitch! XD

Nous ne nous sommes pas parlés pendant cette année là avec Kevin. Je me suis reconstruite, nouvelle vie en France et nouveau compagnon.

Nous avons repris contact fin 2015 et il s’est excusé de tout ce qu’il m’avait fait subir. Pour ma part, je l’ai remercié. Sa bêtise m’a libérée.

Malgrès ses défauts, j’ai pardonné à Kevin tout ce qu’il m’a fait ( il y a pleins de choses que je ne citerai pas car bien trop personnelles) et que si on en est arrivé à ce stade là c’est que le destin en avait décidé ainsi. A l’heure d’aujourd’hui et avec du recul je n’ai plus aucune colère envers lui. Je ne l’aime plus comme je l’ai aimé et grand dieu jamais je ne me remettrai avec lui mais d’une certaine manière je l’aimerai toujours car notre amour était sincère. Il m’a fait grandir et m’a montré que j’étais une femme forte et je ne peux que le remercier pour ça.

C’est quand on pense qu’on a vécu le pire qu’on se dit qu’il n’y a que le bonheur qui pourra suivre n’est-ce pas? Et bien non! ah ah! On peut toujours faire pire!

Vous voyez un cas dont je n’ai pas parlé ici c’est l’amour du pervers narcissique! Alors celui la c’est le pompon sur la Garonne!!!

Definition du pervers narcississique:

1 / Il se présente comme « l’âme sœur » : tel un chevalier sur son cheval blanc, le pervers narcissique semble correspondre en tout point à l’idéal de sa victime. Il partage les mêmes valeurs, les mêmes objectifs de vie, la même philosophie, les mêmes goûts. Il est admiratif de tout ce que sa cible fait, il aime son intelligence, sa vivacité d’esprit, son ambition, son honnêteté et sa sincérité. Il semble serviable, généreux, digne de confiance. Mais tout ceci est en fait FAUX ! Juste après avoir vu l’engagement de sa victime dans la relation, le pervers narcissique tombe le masque et là, le chevalier blanc se métamorphose en un vilain crapaud. La victime se rend alors compte qu’elle a été bernée, exploitée, trompée. Bref, le pervers narcissique est une vraie fraude. La victime est tombée amoureuse de ses propres rêves, le prince charmant du début n’a jamais existé …

(...)

3 / Le mensonge pathologique : toujours très convaincant et trompeur à souhait, le pervers narcissique est un menteur pathologique. Il créé des diversions, diffuse des demi-vérités, il bluffe ou encore menace sa victime quand elle le questionne. Il nie les évidences et se contredit lui-même. Il ment tout le temps, pour tout, même pour les plus petites choses. Il ment sur les émotions qu’il ressent (il n’en ressent aucune en réalité), il ment sur l’amour qu’il ressent, sur ses regrets (il n’en a aucun, jamais), sur le changement qu’il va opérer. Tout ce qu’il est n’est que mensonge. Ses personnalités sont des mensonges. C’est le mensonge incarné.

(...)

5 / La poudre aux yeux : il grimpe les échelons de la société à coups de couteau dans le dos des personnes qui croisent son chemin et n’a aucune limite dans son ambition. Sa famille n’est qu’une belle vitrine de son succès. Le pervers narcissique aime la poudre aux yeux. Il est TOUJOURS intelligent, charismatique et très éloquent dans son domaine d’activité mais très souvent, il exagère ses compétences et ses références professionnelles. Il utilise la manipulation pour asseoir son pouvoir sur les autres d’une main de fer. Il exploite ses proies dans le seul but d’atteindre ses objectifs, qui varient en fonction des opportunités. Ce sont les autres qui portent le poids de ses échecs, qu’il s’agisse de ses amis ou de ses collègues. Le pervers narcissique est toujours paranoïaque et s’éclipse rapidement si jamais les choses tournent mal. Il n’assume JAMAIS les conséquences de ses actes et se contente de DISPARAÎTRE .

6 / La sexualité déviante : le pervers narcissique est souvent un hyper-sexuel ou asexuel ou encore une alternance des deux. Sa sexualité présente presque toujours un côté déviant. Dû au climat incestuel dans lequel ils ont grandi et parce qu’ils n’ont aucune empathie, aucun respect des limites, d’une manière plus générale, les PN considèrent tout le monde comme une source de gratification narcissique potentielle quand ils sont dans une phase prédatrice. Étant donné qu’ils s’ennuient facilement ils sont des infidèles notoires, prennent des risques (pas de protection) etc.

(...)

9 / Le contrôle et la manipulation : le PN dresse les uns contre les autres, il divise pour mieux régner. Il ne présente pas ses proies à ses « suiveurs », c’est le roi du cloisonnement, pour que ses mensonges ne puissent pas être repérés. De même, il fera en sorte de ne pas réunir des victimes dans la même pièce. Il contrôle sa victime en se montrant maladivement jaloux et en l’isolant petit à petit de toutes ses connaissances. Il la met sous dépendance totale, y compris financièrement pour qu’elle devienne sa prisonnière. C’est un harceleur-né qui ira jusqu’à retourner la famille de sa victime contre elle pour être certain qu’elle ne voudra jamais le quitter. Il n’hésite pas à s’approprier les revenus de sa victime (ou de ses victimes) car le PN est un maniaque de l’argent, un autre moyen de contrôle d’autrui.

10 / La froideur émotionnelle et l’absence totale d’empathie : les pervers narcissiques sont très froids émotionnellement, ils ne ressentent rien au niveau du cœur. Les émotions sont uniquement perçues d’un point de vue intellectuel et ne servent qu’à manipuler les cibles. Les PN sont incapables de se mettre à la place de leurs victimes. De fait, ils ne peuvent pas éprouver de remords, d’ailleurs ça ne leur traverse même pas l’esprit. Dans leur monde, ils sont les plus forts, leurs victimes sont des objets faibles qui méritent d’être exploités et abusés. Quand un pervers narcissique dit qu’il aime, c’est pour mieux préparer la suite : la tromperie et la trahison de la victime pour ensuite se nourrir de sa détresse.

(...)

12 / L’arrogance : le PN aime exhiber ses « jouets », à savoir sa femme, ses enfants, ses biens matériels, ses diplômes, son savoir, sa culture … bref tout ce qui peut lui permettre de se mettre en avant en société. Il ne cherche que l’admiration, l’attention, la flatterie, il en a un besoin compulsif. La seule raison d’exister de toutes les personnes qui l’entourent est le fait qu’elles le mettent en valeur. Quand elles ne remplissent plus leur rôle, elles sont jetées car ce sont des objets remplaçables.

(...)

15 / La séduction permanente : la séduction est l’arme fatale des pervers narcissiques. Ce sont de beaux parleurs et ils sont souvent charmants. Cette séduction n’est jamais à double sens puisque le PN n’est jamais sous le charme de sa victime. Il a un objectif en tête et c’est pour cela qu’il aborde puis séduit et enfin dépouille la cible. Ceci, sans le moindre sentiment, le moindre état d’âme. La victime, elle, est totalement prise dans les filets de cet individu. Elle est comme hypnotisée et ne voit que du feu jusqu’à ce que le masque tombe. Le PN utilise la séduction tout au long de la relation pour empêcher la victime de partir tant qu’il en a besoin. Cette séduction est un venin à distillation lente mais sûre, qui met beaucoup de temps à être éliminé par l’organisme hôte.

(...)

19 / L’avertissement caché : tous les PN, dès le début de la relation, envoient des messages codés à leurs victimes pour les avertir de ce qu’ils ont l’intention de faire. Il ne faut pas les ignorer, c’est le masque qui glisse. Il peut s’agir de phrases comme « tu devrais te méfier de moi » ou encore « je ne suis pas digne de confiance ». Eh bien, c’est la vérité.

20 / La fausse repentance : « je vais changer », « je regrette », « je t’aime, pardonne-moi », etc. Retour au point sur le « mensonge pathologique ». Le pervers narcissique n’est jamais sincère et il ne se remet jamais en question. Donc, quand il sort de telles paroles, il ne faut rien croire. Ce ne sont que des mots creux visant à retenir la victime et à semer le doute dans son esprit. N’oublions pas que c’est un sadique qui adore créer de l’espoir pour mieux le descendre en flammes et briser les cœurs trop tendres

Je n’ai gardé que les points qui me concernent. Vous pouvez retrouver le reste des points sur  la définition du pervers narcissique.

Cette belle définition  est représentée par une seule et même personne, mon ex. Oh je ne citerai toujours pas son nom. Il ne mérite rien. Comme vous pouvez le lire ci dessus, cela lui donnerait de l’importance. Mes amies m’ont dit vendredi (lorsque nous avons parlé de cet article) que je devrai le citer en tant que Voldemor. Les filles, j’aurais préféré 1000 fois sortir avec Voldemor plutôt qu’avec cet énergumène.

Donc j’ai rencontré l’autre ( oui l’autre c’est le nom qu’on donne aux gens qu’on aime pas! On le fait toutes 😉 ) en mai 2015 sur mon lieu de travail. Il ne m’intéressait en aucun point. 24 ans, un cuisinier merci! J’avais donné niveau cuisine! Très grand, très beau gosse, un ego démesuré, bref tout ce qui me saoule!  Pour moi nous étions juste collègues.  L’autre en avait décidé autrement. Il me fixait pendant toute l’heure du déjeuner à m’en mettre mal à l’aise. Il s’incrustait dans les conversations que j’avais avec ses collègues, le lourd par excellence. Et puis un jour j’ai lancé une blague à son égard en cuisine et nous avons tous rigolé. Nous nous sommes mis à flirter de plus en plus tous les 2 et un soir nous avons échangé nos numéros. L’autre était en couple, j’ai donc mis les choses au clair de suite. Je ne serais pas une proie. Il m’avait dit que leur relation était sur la fin et qu’il était un homme libre. Mon intérêt n’était pas de tomber amoureuse de lui donc je me suis laissée aller et j’ai cédé… Une catastrophe! Lamentable!

Le lendemain je disais à mon amie et collègue de travail  » mon Dieu plus jamais! ». Il le savait je lui avais dit ! Sauf que pour un pervers narcissique cette réponse n’est pas acceptable. Alors il insista, mettant tout en oeuvre pour que je tombe sous son charme. Ca a fini par marcher. Il semblait si parfait, si charmeur. Il faisait tout ce que je rêvais qu’un homme fasse. Petites attention, mots doux. il quitta sa copine.  Il s’installait tout doucement chez moi comme si c’était chez lui. Je finis par tomber sous son charme. Lorsqu’il eu compris que j’étais à sa merci il m’a dit qu’il voulait arrêter. C’était l’ascenseur émotionnel. Tout s’effondrait! A me voir pleurer il changeait d’avis et revenait vers moi comme si de rien n’était.

Mais avec mon passé, je ne pouvais pas être la petite amie sage qui ne se méfie pas. J’ai donc commencé à fouiller. Fouiller le facebook de son ex où ils apparaissaient en photo ensemble… photo postée 2 jours plus tôt  (attends… quoi?!) Oui oui vous avez bien lu! Et la les plus gros mensonges sont sortis de sa bouche. « Nous ne sommes que des amis! Elle est toujours amoureuse de moi! Comprend c’est difficile! Je l’aime encore mais je t’aime aussi! » Blablablaaaaa!!! La question est pourquoi ne pas avoir confrontée son ex? Parce que l’autre me menaçait.  » Si tu lui parles je ne t’adresserai plus jamais la parole« . J’ai appris l’année dernière que l’ex en question avait reçu le même discours me concernant…

Nous sommes restés ensemble puis attention nouvel ascenseur émotionnel « je te quitte, je pars voyager ! » Bam! Comme ça! De but en blanc!  » Ah oui et aussi je vais me remettre avec mon ex!« . Rupture. Départ.  » Finalement, non tu me manques, je t’aime, je reste avec toi! ». Retour. Bague au doigt. Promesse d’amour éternelle…. 2e blablablaaaa!!!!

Ca n’aura été que ça. Des trop pleins d’amour puis des plus rien. Toujours garder l’emprise sur la personne, puis partir. Oh et bien sûr lui dire que c’est de sa faute si on part! Sinon la personne ne s’en voudrait pas et ne serait pas heureuse de vous retrouver comme si vous lui aviez pardonné.

Bref son ex parti vivre à l’étranger. Je pensais qu’on pouvait donc repartir sur des bases saines. Tout n’était qu’amour. Et d’un seul coup le nom d’une nana commençait à se faire entendre. « Panda (oui on va l’appeler comme ça vous comprendrez plus tard pourquoi…) c’est ma meilleure amie! » Chose à dire à sa femme n’est-ce pas?! J’ai donc demandé à rencontrer ce petit panda mais pendant un an, impossible de la voir. Soit disant elle ne m’aimait pas… mmmm c’était louche.

En est venu l’anniversaire de l’autre. Nous étions à Amsterdam. Lui sous la douche, moi son téléphone à la main en train de lire le texto d’anniversaire que « petit panda » ( nom sur le téléphone pour que je ne sache pas qui c’était) lui avait envoyé. Texto qui parlait de l’amour qu’ils vivaient depuis plus d’un an… Je suis restée calme….giphy (1)

J’ai posé le téléphone et j’ai attendu le lendemain ( retour en France) pour lui dire que tout était terminé. Sans oublié de prévenir petit panda par la même occasion. Aucun retour d’elle, pas grave, pas mon problème. Il est parti dans le sud et j’essayais tout doucement de me reconstruire, j’étais un déchet. A cause de lui j’avais pris du poids, j’étais malheureuse, sans travail, c’était une catastrophe. Mes copines étaient la pour me soutenir grâce à dieu. Ca commencé à aller mieux meme si je l’aimais toujours et l’amour ( ou le désespoir plutôt) doit avoir une odeur car l’autre l’a vite senti et est revenu au galop 1 mois plus tard. Promettant monts et merveilles. Me disant que c’était terminé avec le panda et que plus jamais il ne me ferait de mal. Il a même convaincu certaines de mes amies pour pouvoir plaider sa cause. Il a assisté à mon spectacle de danse et  a même cherché du travail dans ma ville.

Et puis le panda m’a contacté. M’a appris que l’autre avait remis le couvert avec elle. En discutant elle et moi, j’ai appris que nous n’avions pas été dans une relation à 3 mais à 4. A ce moment là j’étais aussi en contact avec l’ex. Nous avions toutes les 3 le même discours, les même messages, les même paroles, les meme promesses. Tout n’était que mensonge pour toutes les 3. Ce fut une déchirure. J’ai été blessée comme on ne m’avait jamais blessée. Tout ce que j’avais pu entendre n’avait été que mensonge. M’avait-il vraiment aimé? Bien sûr que non! C’est le principe du pervers narcissique. Après cela, je me sentais incapable d’aimer. J’étais sale, zero libido. Je ne voulais plus jamais qu’un homme m’approche. Lui, il s’était officiellement mis en couple avec le panda.

Et puis en octobre/novembre il est revenu. Un véritable harcèlement. Des appels ( sans réponse bien sûr) nuit et jour. Des messages des plus mielleux. Je n’en pouvais plus. Il m’empêchait d’avancer, il me dégoutait alors j’ai répondu. Nous nous sommes vus, il y a eu un baiser. Il a dû croire à ce moment la que c’était dans la poche… Il m’écrivait des mots doux, qu’il allait quitter le panda. Sauf que j’ai appelé le panda… Elle n’était au courant de rien et pensait que tout allait bien pour eux… ( Surprise! Surprise!) J’ai envoyé les screens de conversation et lui ai dit que s’il me recontactait j’appellerai les flics.

Voilà, j’avais enfin ma libération. Ma petite vengeance, je ne l’avais pas laissé m’avoir! Il fut d’ailleurs blessé vu le « grosse p*** » que j’ai reçu par message XD. 1e insulte en 2 ans…. ( Pour la petite info, panda et l’autre sont toujours ensemble à l’heure qu’il est.)

Il est encore revenu en début d’année sans grand intérêt. Il s’est fait recaler plus vite que jamais. Pourtant je reste une femme blessée. J’y ai tellement cru à ses belles paroles… Découvrir la vérité ça a été comme un coup de poignard et cela m’a laissé des séquelles.

images

Je sais aujourd’hui que je n’aimais pas vraiment cet être lamentable. J’aimais l’idée de l’amour qu’il me renvoyait. Cet amour idéal dont je rêve. Et c’est pour ça que je m’y accrochais autant. A l’heure d’aujourd’hui, je ne ressens plus rien pour lui à part du dégoût.

Il aura fallu attendre janvier pour reprendre goût à une vie « sentimentale ». Un monsieur est rentré dans ma vie quelque temps. Je pense qu’il était aussi paumé que moi. Lui sortait d’une relation où il avait été cocu ( ça n’arrive pas qu’aux femmes!). On ne s’est pas mis ensemble. On a juste profité de la compagnie de l’un et de l’autre et ce fut top. Ca n’a duré que 3 mois mais ce fut fort sympathique. Nous ne sommes plus en contact à l’heure qu’il est mais j’en garde un bon souvenir. Ca m’a permis de me décoincer donc, merci monsieur!

Donc voila la longue, très longue histoire de ma vie sentimentale. Quel bordel n’est-ce pas?

Il y a quelque temps, j’ai eu une conversation avec ma mère concernant cela. Elle me demandait comment j’avais pu subir tout ça pendant si longtemps. Ma douce maman! J’aimerai tellement avoir pu grandir à ton époque, sans réseaux sociaux. Pouvoir s’écrire des lettres… Le grand romantisme! Mes parents ont plus de 40 ans d’amour! C’est beau non?! A les voir ensemble, ils sont le couple parfait. Je n’ai jamais vu 2 personnes mieux faites l’une pour l’autre et je suis tellement fière d’eux.  Je pense que c’est ça que je recherche. Le même amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Quitte à prendre des cas désespérés! Je veux tellement que ça marche que j’accepte tout. La est mon erreur, je me prends trop la tête. Quand je relis et me remémore tout ça je me dis mon dieu, quel cas désespéré! Et bien non, car je suis loin d’être la seule.

Certes, un paquet de mes amies sont en couple, mariées, sur le point de se marier. Mais j’ai aussi une grosse partie qui est dans la même situation que moi. Alors on a pas toutes le même parcours. Une de mes amies par exemple a rompu avec son petit ami il y a 4 ans. Il s’est marié depuis mais elle n’arrive pas à passer à autre chose, c’était LE grand amour, SON grand amour.  Une autre de mes amies se fait promettre monts et merveilles et puis du jour au lendemain plus de nouvelles. Donc des histoires différentes certes mais on en est toutes au même point. Va t on trouver l’amour un jour?!

On est toutes dans la trentaine et bien sûr que ça nous travaille. Alors oui on a des critères, c’est normal. Maintenant qu’on ne nous sorte pas « vous aimez que les connards, les mecs bien vous les rejetez ». C’est faux! En un an de célibat, je n’ai rencontré qu’un seul mec potentiellement bien et c’est lui qui m’a mis un stop. Il ne faut pas croire, je suis très ouverte aux rencontres, je suis juste très fermée aux plans cul. Il n’y a que ça maintenant!

Tinder et co c’est un peu la roulette russe. Il y en a qui sont très clair dès le début, d’autres non. Mais tous les résultats n’ont été qu’echecs pour l’instant. Pourtant je connais des couples qui se sont rencontrés sur Tinder et qui sont maintenant mariés et ont des enfants! Le cas n’est pas perdu!

giphy

(NB: Petit message à tous ces messieurs en manque…. Vos photos de b*** ne nous intéressent vraiment pas. Garder un effet de surprise que diable!)

Je ne pense pas que ce soit le lieu où la façon dont on rencontre les gens qui décident si oui ou non on finira avec une personne pour le reste de notre vie. Le plus important c’est d’être bien ensemble, de s’aimer et d’avoir la même vision de l’avenir. Il faut savoir avancer dans la meme direction et se laisser aller et ça maintenant je le comprends bien et je ne me ferai plus avoir.

Alors oui aujourd’hui je ne me prends plus la tête. Je vis au jour le jour. Si je rencontre quelqu’un super sinon tant pis. Le plus important c’est de profiter de la vie et d’être heureux sois même et ça je pense que je ne me suis jamais laissée à l’être. Je vais profiter de mes vacances qui arrivent à grand pas. D’un beau mariage en septembre et de ma famille et mes amis. Et dans le pire des cas, si je ne trouve pas… Je reprendrai un chat 😉 !

images (2)

Allez, Maintenant je me lance!

images (1)

Carpe Diem sur vous tous ❤

 

8 commentaires sur “Fuck love?

Ajouter un commentaire

  1. Quel binzzz côté amour … encore un récit touchant … même en vacances suis fidèle au poste ! ;-))
    Un brainstorming pour conclure :
    ‘’Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l’autre s’en serve pour affirmer sa force.‘’

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai souvent eu en tête cette phrase « aimer quelqu’un c’est lui donner le pouvoir de nous détruire » et enbte lisant elle m’est revenue… Malheureusement des personnes usent et abusent de ce pouvoir 🙄
    La roue tourne à ce qu’il paraît, en tous cas je te souhaite de rencontrer THE personne !

    Aimé par 1 personne

  3. Quel courage d’avoir surmonté tout ça. Des connards il y en a partout, en masse. Tu t’en es bien sortie. Pense à cette pauvre fille ‘panda’ qui est détruite un peu plus chaque jour. Tu vaux tellement mieux !
    J’espère que tu rencontras un bon bientôt, tu le mérite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :